La New Wave

newwave_article

Avec le post Punk et les prémices de la musique électronique, de multiples possibilités s’offraient alors à de nombreux musiciens. Le résultat fut une vague New Wave en provenance de Grande Bretagne.

Le style profitant de nouveaux instruments en vogue, comme les synthétiseurs et la boite à rythme; minimalisant souvent le nombre de musiciens, comme en atteste le duo Soft Cell par exemple.

Ce mouvement avant-gardiste engendra des groupes tels que The Cure, Depeche Mode et surtout New Order.

Ces ex Joy Division, rebaptisés depuis la mort de leur chanteur Ian Curtis, allaient se muer au départ en leaders de la scène; et totalement visionnaires, puisqu’ils sont encore maintenant une des plus grandes influences de nombreux Dj’s actuels.

En effet, le titre intemporel Blue Monday de New Order marqua de son fer une génération beaucoup plus orientée dance music, relayée par le légendaire club « Hacienda » à Manchester; qui allait également redéfinir un style graphique très fort via ses pochettes de disques, grâce a son directeur artistique Peter Saville.

Son penchant Pop allait s’affirmer grâce à Depeche Mode et son frontman légendaire Dave Gahan, tandis que The Cure allaient eux développer plusieurs styles à leur armada musicale en explorant autant la Pop, que le psychédélisme et le gothique dans leurs compositions.

Aujourd’hui nous assistons à un regain de cette scène avec les légendes toujours présentes, et de jeunes pousses incorporant des éléments de New Wave dans un style cependant plus Post Punk comme Twin Shadow ou encore les français de La Femme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.