L’Art Déco

Art-Deco_article

Ce mouvement artistique apparait dans les années 10 en réaction à l’Art Nouveau.  Alors que ce dernier s’inspirait de la nature et de ses courbes, l’Art Déco, quant à lui, avec ses lignes droites et ses formes plus épurées, prône le retour à l’ordre.

Le terme apparaît dans les années 60 pour qualifier le style à l’honneur lors de l’Exposition Internationale des Art Décoratifs et Industriels Modernes de Paris en 1925.

L’Art Déco s’oriente vers des lignes simples, des compositions classiques et un emploi parcimonieux du décor. Ce désir de retour à la sobriété et à la symétrie prend différentes expressions selon les pays.

En France, les premiers signes de cette volonté de changement sont perceptibles dès les années 1900. Ainsi, en 1907, Eugène Grasset publie-t-il une méthode de composition ornementale qui donne la part belle aux formes géométriques et leurs déclinaisons.  Il tranche alors avec la liberté ondoyante du style Guimard, si prisé à Paris quelques années plus tôt.

En architecture, le style Art Déco fut très largement adopté en Europe à la fin de la Première Guerre Mondiale lors des grands chantiers de reconstruction.

De même, aux Etats-Unis, il inspire les constructions de gratte-ciels comme le Chrysler Building ou l’Empire State.

Paul Poiret, Haute CouturePaul Poiret, Haute CouturePaul Poiret, Haute Couture

L’influence de ce mouvement est globale et va bien au delà de l’architecture. La mode, le design et de manière plus large, les Arts Décoratifs furent concernés. Ainsi, dès 1908, l’illustrateur Paul Iribe dessine pour Paul Poiret un album de mode dont l’esthétique frappe le milieu parisien par sa nouveauté. De même, le décorateur Armand-Albert Rateau, réalise en 1928 l’aménagement et la décoration de l’hôtel particulier de Jeanne Lanvin, rue Barbet-de-Jouy à Paris.

Le mouvement connaît son apogée dans les années 20, il déclinera dans les années 30 remplacé par le Modernisme. Ce courant, issu de l’Art Déco, en prolonge l’idéologie et représente d’une certaine manière le rêve de tout artiste Art Déco: le beau à moindre prix grâce à la production en série et la société de consommation…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.