Les créateurs de mode

createurs_article

Dans les années 60, l’explosion du système de licences a fait perdre aux maisons de couture leur crédibilité.

L’amélioration constante du rapport qualité/prix dans la confection attire de plus en plus de clients. De même, les conditions d’évolution dans la mode (être petite main à 12 ans puis monter les échelons) ne répondent plus aux exigences de nouveautés de la société.

A l’exception du visionnaire Yves Saint Laurent, les maisons rejettent l’idée de se “salir” en se tournant vers le prêt-à-porter (c’est-à-dire le “non sur-mesure”).

La confection française, historiquement située dans le quartier du Sentier, va permettre à des designers talentueux de signer de leur nom et de leur vision des collections de vêtements, notamment grâce à l’impulsion du directeur de l’entreprise de confection C. Mendès, un certain Didier Grumbach.
D’extraordinaires et dynamiques défilés seront organisés pour assurer leur promotion. La presse, le magazine Elle en tête, va médiatiser cette nouveauté.

On découvrira ainsi Cacharel, marque de Jean Bousquet, fils de marchand de machine à coudre et ancien maire de Nîmes, Emmanuelle Khanh, ancienne mannequin, Sonia Rykiel, ancienne propriétaire d’un magasin de pulls, Pierre Cardin, ancien apprenti tailleur, Paco Rabanne, ancien étudiant en architecture, mais on peut aussi citer André Courrèges, Michèle Rosier et bien d’autres!

One Reply to “Les créateurs de mode”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.