Madeleine Vionnet

À peine âgée de 20 ans, l’indépendante madame Vionnet file en Angleterre après avoir divorcé, et apprend le « tailoring », elle assimilera ainsi les techniques des grands couturiers britanniques et notamment ceux œuvrant à Savile Row.