Yves Saint Laurent

ysl_article

Né à Oran (Algérie) en 1936, Yves Saint Laurent partage la passion de la mode avec sa mère et ses deux petites sœurs.

Il part à Paris faire des études à la Chambre Syndicale de la Haute Couture, et son talent est très vite remarqué. Il est engagé par Christian Dior et redonne un nouveau souffle à la maison qui n’est plus vraiment dans l’air du temps. À la mort du Couturier en 1957, il reprend naturellement les rênes avec un brio que tous reconnaissent.

Mais souhaitant se soustraire à son service militaire, il est renvoyé en 1960 par le propriétaire de la maison, très à droite politiquement. Il est alors en couple secrètement depuis deux ans avec Pierre Bergé, agent d’artiste, qui croit en son talent infini. Ils vont alors se lancer ensemble dans la création de la maison Yves Saint Laurent, profitant du succès des collections d’Yves pour Dior.

La presse les suit et l’aventure est une réussite dès la première collection, en 1962. Yves Saint Laurent a le talent de savoir habiller une femme forte et féminine à la fois. Il invente un vocabulaire fluide et unifié en réinterprétant les pièces principales du vestiaire féminin et masculin (le smoking, la saharienne, le costume-pantalon sont ses pièces les plus emblématiques).

En 1966, contre l’avis de tous, il monte une ligne de prêt-à-porter, Rive Gauche, pour rendre ses créations accessibles au plus grand nombre. Ce sera un succès retentissant, tant financier que médiatique.

Son travail est en adéquation parfaite avec la société, qui interroge les traditionnels rapports homme / femme, le nouvel ordre social et ses différentes classes, le schéma famillial traditionnel et la sexualité (la pilule contraceptive est dépénalisée en 1967).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.